Le site de l'ouvrier de l'arsenal de brest

Aller au contenu

Menu principal

procès pénal amiante France

Amiante au pénal

Amiante : la juge Marie-Odile Bertella-Geffroy déchargée du dossier

La garde des sceaux, Christiane Taubira, a décidé, lundi 18 mars 2013  de décharger la juge Marie-Odile Bertella-Geffroy de ses fonctions au pôle santé du tribunal de grande instance de Paris, où elle instruisait le dossier de l'amiante.
Marie-Odile Bertella-Geffroy a annoncé le soir même son intention d'attaquer devant le Conseil d'Etat la décision de la ministre de la justice. "Je vais, comme je l'avais indiqué, faire déposer par mon avocat au Conseil d'Etat une requête" en urgence, a précisé la juge, en s'interrogeant également sur la volonté de la justice de traiter des "affaires de santé publique au pénal".
L'interrogation est légitime. L'instruction arrive à sa fin.

Qui en a peur, qui a la puissance pour stopper le dossier pénal ?

Le pouvoir politique abandonne les victimes de l'amiante et leurs familles en évoquant une loi qui ne semble pas concerner la juge Marie-Odile Bertella-Geffroy.
Et quand bien même elle la concernerait,  c'est bien le politique qui fait et défait les  lois.

J'envoie une lettre ouverte ce jour au président de la république, qui n'aura aucune incidence mais qui me fait du bien.

                                                      LETTRE OUVERTE

Dans la même rubrique: Le scandale  AMISOL


procès pénal France
 
Retourner au contenu | Retourner au menu