Le site de l'ouvrier de l'arsenal de brest

Aller au contenu

Menu principal

Suppression des décrets

Ministere Défense

Les décrets salariaux des ouvriers d'états  seront supprimés après les élections municipales.

En attendant, ne froissons pas les ouvriers des arsenaux, ne froissons pas les ouvriers d'état du ministère de la défense (et des autres ministères).
C'est raté, la vérité éclate au grand jour.

Où est le courage politique de nos gouvernants ?
Où sont les critiques sur cette gauche qui met, peut-être encore plus que le gouvernement précédent, la défense nationale en danger ?
Où sera écrite la vérité sur le moral de ces ouvriers méritant qui voient leurs salaires bloqués depuis 2010 et leurs conditions de travail régresser chaque jour un peu plus ?

Mais c'est normal, les salaires des fonctionnaires sont bloqués, alors de quoi se plaignent-ils ? Dit-on dans les couloirs de nos dirigeants.

Jusqu'à quand les tartufferies du ministre de la défense vont-elles être acceptées par les syndicats.
Le personnel supportera t-il encore longtemps de se laisser mener à la baguette par une gauche complètement déviante ?
De qui se moque le gouvernement Ayrault ?

Réponse dans les prochains jours ?

Une explication s'impose :

La Cour des comptes avait totalement décrédibilisé les ouvriers d'état dans un rapport rendu publique en 2012. J'avais à l'époque mis ce rapport en ligne sur ce site ainsi que les réactions motivées des syndicats CFDT,  CGT, FO.
La cour des comptes récidive dans un référé en date du 24 Octobre 2013 ou elle demande ni plus ni moins  la suppression des décrets salariaux des ouvriers d'états :
Extraits : ……..3/ L'occasion manquée de mettre fin à la règle d'indexation des salaires sur ceux de la métallurgie parisienne
…….Le ministère de la défense a remis à plus tard cette révision du mode d'indexation des rémunérations des ouvriers de l'État. Les règles d'évolution des salaires des ouvriers de l'État sont celles des métallurgistes de la région parisienne, en règle générale plus favorables que celles de la fonction publique. ……..Certes, par décret 2010-1660 du 29 décembre 2010, les salaires ouvriers n'ont pas été revalorisés depuis le 1er octobre 2010, cette mesure étant reconduite pour 2014. Cette disposition, symétrique du gel du point de la fonction publique, suspend temporairement la hausse des rémunérations et a également pour effet la non-réévaluation des indemnités puisque le régime indemnitaire des ouvriers de l'État est indexé sur les salaires. Cependant, ce gel ne remplace pas la mise en œuvre de nouvelles règles pérennes que la Cour avait recommandée. …..
…..On ne peut que regretter cette position du ministère de la défense, alors que c'est précisément au moment où cette décision serait neutre dans ses effets concrets qu'elle pourrait le plus facilement être prise…….
Et c'est alors que le 24 décembre 2013, en guise de cadeau de noël, Monsieur le Premier ministre acte sa décision de supprimer les bordereaux de salaires.
Extrait …..si le passage de l'indexation des salaires des ouvriers de 1 'Etat du bordereau de salaire au point jonction publique a fait l'objet d'une décision de principe, son calendrier de mise en œuvre s'inscrit logiquement dans le temps du dialogue social au sein du ministère de la défense. Les difficultés rencontrées dans ce cadre au second semestre 2013 n'ont pas permis de préparer la mise en œuvre de cette mesure dans de bonnes conditions dès le 1er  janvier 2014, mais je vous confirme que cette mise en œuvre sera recherchée dès le premier semestre 2014.
Dans l'attente, le gel de la rémunération des ouvriers de 1 'Etat sera reconduit au 1e janvier 2014, cette mesure étant sur le plan budgétaire d'un effet équivalent à une indexation sur le point d'indice en l'absence de revalorisation de ce point….

Brest le 8 Janvier 2014. Il est 18h58 et mon coeur saigne. Ce soir, je ne mange pas, je ne peux pas.

Suppression des décrets salariaux
 
Retourner au contenu | Retourner au menu